Le projet

Débuté en 2020, présenté pour la première fois en 2021 et voué à se constituer sur 1 à 2 ans, il a pour thème les violences conjugales.

Mêlant photographies et créations vidéo musicales (et pourquoi pas textuelles, à suivre…), il relate, dans sa forme actuelle, en une dizaine d’épisodes, des instants de vie ordinaires, d’une femme tout autant ordinaire.

A travers des moments de vie qu’on connait tous, durant lesquels « le temps s’arrête », pour quelques secondes, minutes ou d’avantage, propices à la réflexion, à la détente, au plaisir, au vagabondage des pensées, au laisser aller ou lâcher prise, nous pénètrerons son quotidien, son ordinaire, à elle.

 

On le comprendra, il n’est pas celui auquel chacun espère prétendre.

A chacun de ces instants correspondra donc un « épisode », traduit artistiquement par une série photographique, et la création d’un montage vidéo photographique pour lequel je créerai spécialement une musique. Ces épisodes seront dévoilés au fil des mois, courant 2022, lors d’expositions et ici sur ma page.

Puissent ces épisodes vous interpeller, vous interroger, vous donner envie de suivre au long cours l’histoire de cette femme.

A travers ce travail, j’espère également aider d’autres femmes, victimes, comme elle. Et vous pourrez y contribuer : en partenariat avec le CIDFF (Centre d’Information Droits des Femmes et Familles) de Seine Maritime, seront reversés 50% des recettes des photographies vendues dans le cadre du projet, sous forme de don.

Vous retrouverez ici des liens pour connaitre tout le travail réalisé par le CIDFF et leurs ramifications plus spécialisées dans certains domaines d’action. N’hésitez pas à les contacter si vous vous sentez concerné par ce sujet, de près ou de loin :

Page du CIDFF76